Extensions et tutorials gratuits disponibles sur internet pour Dreamweaver. PHP et ASP. Classement thématique. Blog référencé par Adobe Communauté Dreamweaver.

Dreamweaver gratuit

E-réputation : quand les salariés se lâchent...

04 juin 2010 | Posté par caroder à 11:27

Bookmark and Share

Plus rien n'échappe au déferlement d'avis et de notations en tout genre sur le web. Il faut donc être 2.0 ou ne pas être.

img

Depuis quelques mois fleurissent les sites d'avis d'employés : www.jobfact.com, www.notetonentreprise.com, www.nosentreprises.com, www.cotetaboite.com, www.opentojob.com, www.meetingjob.fr. Et c'est vrai qu'au moment d'une candidature, l'avis de quelques futurs compagnons d'(in)fortune peut être précieux. Connaître la politique sociale d'une entreprise, le nombre de jours de RTT et de congé, la qualité du restaurant d'entreprise, le niveau de prise en charge de la mutuelle, l'intérêt des missions confiées et le charisme du management sont des éléments déterminants pour bon nombre de salariés. Il faut donc prévoir qu'à terme ces sites d'avis vont devenir des passages obligés pour tous ceux qui sont en recherche d'emploi. De là, il n'y a qu'un pas pour associer au fonctionnel de notation celui de... recherche d'emploi comme sur le site Jobfact! Je suis curieuse de savoir comment le manager du site fera pour convaincre les entreprises "bashées" de publier (et donc peut-être payer) des annonces sur le site même où elles sont descendues en flamme ! A moins, bien évidemment que la modération a priori ne censure les avis les moins flatteurs pour ne pas froisser les recruteurs. De toute la difficulté d'être à la fois juge et partie !

Pour les entreprises, tant que la crise sévit et que le marché de l'emploi est tendu, les craintes en matière d'e-réputation ne se sont pas encore faits jour. Mais qu'en sera-t-il pour les secteurs ou les métiers où il y aura à terme pénurie de candidats ? On imagine aussi que ces nouveaux outils peuvent devenir le vecteur de l'expression d'un malaise social au sein d'une entreprise. Peut-on imaginer un jour des procès pour cause de pannes de recrutement dues à des mises en ligne d'avis trop défavorables ?

La bataille de communication des entreprises sur internet n'est pas encore gagnée.

Catégorie : Divers | Commentaires [0] | Permalien [#] | Tags :

Commentaires

 

Poster un commentaire