Extensions et tutorials gratuits disponibles sur internet pour Dreamweaver. PHP et ASP. Classement thématique. Blog référencé par Adobe Communauté Dreamweaver.

Dreamweaver gratuit

Après l'affaire Olivier Martinez, les Editions Thélès ?

06 avril 2008 | Posté par caroder à 15:30

Bookmark and Share

Alors que le différend qui oppose Olivier Martinez à une trentaine de site web est à peine close, voici que le landernau du Web 2.0 est de nouveau agité par un nouvel épisode de la guerre des liens...

De quoi s'agit-il ?

Tapez dans "Google" la requête "Editions Théles", que voyez vous en 3e résultat du moteur ? Le site internet de Marc Autret qui a publié un avis sur cette maison d'édition sur son site.

"Et alors ?" me direz-vous... C'est bien là que le bât blesse. Alors que la maison d'édition ne goûte pas l'avis de Marc Autret sur ses pratiques contractuelles vis à vis des auteurs, elle n'a rien trouvé de mieux que de le taxer de parasitisme indexatoire (ou spamdexing) pour tenter de neutraliser un lien pour le moins dérangeant dans sa politique commerciale !

Olivier Andrieu a reproduit sur son blog l'inénarable lettre envoyée par l'avocat des editions Thales à MArc Autret dont on comprend bien que sous couvert de soit disant spamdexing, c'est la liberté d'expression de Marc Autret qui tente d'être remise en cause. Car que reproche-t-on à l'auteur de la page incriminée ? On ne peut évidemment pas remettre en cause son droit à informer du contenu des contrats proposés par la maison d'édition Thelès aux auteurs qui auraient besoin de payer pour être imprimé. Non, ce qu'on lui reproche, c'est d'être aussi visible sur le web !!! Et par la même d'utiliser, à mauvais droit, le nom de cette maison d'édition dans son article ce qui lui confèrerait un bon positionnement sur le moteur (ce qui est faux pour partie, son positionnement provenant de techniques utilisées en standard sur son site et nullement spécifiquement pour cet article).

Ainsi donc, Marc Autret devrait écrire une page web sans nommer la dite maison ou le moins possible. En tout cas faire en sorte que l'on ne sache pas sur la toile qu'il a écrit un article informant des contrats de la dite maison d'édition.

L'incroyable publicité donné par internet à l'opinion de gens sans moyens financiers ou de communication plus traditionnels est décidemment LA révolution du 21e siècle...

Catégorie : Fun | Commentaires [0] | Permalien [#] | Tags :

Commentaires

 

Poster un commentaire